Dans les rues de Limoges pour alerter sur le défit climatique

by

350''
A l’appel de différentes associations et collectifs locaux, une trentaine de cyclistes courageux ont bravé le temps pluvieux de ce samedi 24 octobre pour alerter la population sur le défit climatique qui nous attend tous.
On a pu voir sur chaque participant un dossard avec le nombre 350.
Il indique la quantité de CO2 en « partie par million » dans notre atmosphère qui pourrait nous laisser espérer une stabilisation du climat.
La quantité actuellement présente est de plus de 380PPM.
Cette journée du 24 octobre était une journée d’action internationale pour forcer les pouvoirs politiques à prendre des mesures sérieuses pour le climat lors du sommet de Copenhague du mois de décembre.
Nous vous invitons à visiter les liens suivants:
www.350.org
www.copenhague-2009.com
Lors de la manifestation, certains passants interpelés n’ont pas perdu leur sens de l’humour en disant : « C’est pour le climat? Vous tombez bien! Vous pourriez pas faire quelque chose pour ce temps pourri? »
Des automobilistes moins drôles ont fait preuve d’agacement et de menaces face à la nuisance insupportable que constituait notre caravane en KWay et Ponchos.
Dommage qu’ils n’aient pas pris conscience de la véritable urgence de la situation.
Nous avons laissé le dérèglement climatique devenir le problème n°1 de l’humanité et le temps nous est à présent compté.
La prise de conscience doit donc être générale, car nous pouvons encore agir mais nous devons le faire tous, même les énervés du volant…
350'

Une Réponse to “Dans les rues de Limoges pour alerter sur le défit climatique”

  1. Marie Wilhelm-Labat Says:

    En l’occurrence, l’énervée, c’était moi.
    J’avais chaussé des lunettes négatives : j’ai eu beau distribué une écrasante majorité de mes tracts à des gens plutôt compréhensifs et ouverts, j’ai eu le sentiment d’exploser à plusieurs reprises, la pluie n’arrangeant pas mon humeur, je l’avoue. Ainsi, je n’ai pas montré la même patience que d’habitude à l’encontre de ces automobilistes ou piétons qui sont si critiques à l’égard de ceux qui essayent au moins de faire quelque chose : ce type de 60 ans environ dans sa jolie voiture rutilante, qui n’a jamais connu que le confort m’a particulièrement horripilée ! Avis à la population : j’ai dangereusement envie de mordre et si d’autres écolos sont dans mon cas, ça va devenir électrique ! Personnellement, j’en ai par dessus la tête que le constat des dégâts que nous causons depuis des décennies ne soit suivi que de très peu d’efforts pour changer les choses de la part des individus et de la part des pouvoirs publics : et les quelques efforts envisagés ne le sont qu’à condition de ne surtout pas changer fondamentalement les modes de vie : ça devient ahurissant tant c’est un comportement suicidaire et plus seulement à long ou moyen terme mais à très court terme ! Ce monsieur connaîtra peut-être de son vivant les conséquences de son irresponsabilité. Qui sait, c’est peut-être cela qui le rend agressif !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :