Archive for mars 2010

Le mot du président 2010

dimanche 14 mars 2010

Depuis 2 ans, nous mettons tout en œuvre pour faire revivre l’association Véli-Vélo, relancée à l’initiative de Marie. Son pari est réussi, et Marie reste à nos côtés dans le rôle essentiel qu’est celui de secrétaire.

Pour le côté positif du bilan, nous pouvons compter quelques actions intéressantes : un dialogue avec la municipalité est entamé, nous organisons chaque année la fête du vélo, nous avons porté notre message de promotion du vélo dans les médias…

Et le plus important, nous avons interpellé et gagné la confiance de plus de 200 cyclistes circulant plus ou moins régulièrement dans les rues de Limoges !

Cela reste cependant peu satisfaisant. Notre ambition est que des choix courageux soient faits en faveur d’un partage harmonieux de l’espace urbain.

Il serait par exemple intéressant que les propositions du schéma directeur se concrétisent, plus particulièrement les tracés des voies vertes et véloroutes qui répondraient aux attentes d’un nombre considérable de nos adhérents, habitants des communes de l’agglomération limougeaude.

Notre ville n’en serait que plus agréable à vivre !

Il faut également que les habitudes évoluent : une amélioration des conditions de circulation des transports en commun améliorerait également indirectement nos conditions de circulation…

Enfin, le pouvoir économique du vélo est bien trop sous-estimé, pourquoi ne pas associer Limoges et les déplacements en vélo pour valoriser son patrimoine ? Notre ville se trouve par exemple sur la route de Saint–Jacques de Compostelle !

Nous savons que notre course vers une ville cyclable est longue et difficile. Espérons que les vertus du vélo seront acceptées, reconnues et plébiscités par la majorité de la population et que l’on arrêtera de nous mettre des bâtons dans les roues en opposant de faux prétextes comme le dénivelé ou le climat !

Je vous invite également à lire le compte rendu de l’Assemblée Générale 2010.

Thierry Bennegen, président de l’association Véli-vélo

Comité de pilotage n°2 : extension du schéma directeur

mercredi 10 mars 2010

Vendredi 26 février, nous avons assisté au deuxième comité de pilotage de l’extension du schéma directeur vélo. Après la phase 1 de diagnostic (voir Limoges, prochainement cyclable)

– APMS nous a présenté lors de cette deuxième phase du schéma directeur de l’agglomération limougeaude :

  • Les propositions d’itinéraires cyclables sur les 5 communes concernées (Le Palais sur Vienne, Panazol, Isle, Condat, Feytiat et Limoges)
  • Des solutions de Vélo Libre Service (VLS : ex V’lib à paris) et location de vélos

Résumé de la présentation

Le dossier résumé ci-dessous est conséquent, nous tenons à disposition des adhérents ce document pour consultation et avis, il suffit de nous contacter sur limoges [arobase] fubicy.org pour en disposer pendant quelques jours.

Les itinéraires :

APMS rappelle l’important de corriger le gros défaut de l’existant :  réseau discontinu et peu étendu.

Pour cela, il faut :

  1. garder une logique dans le tracé des itinéraires,
  2. optimiser les pistes existantes
  3. porter une attention particulière au niveau des connexions des différents aménagements cyclables (visibilité des cyclistes et sécurité de leurs déplacements)
  4. adapter les solutions en fonction des vitesses et flux de véhicules

Pas moins de 20 pages sont présentées pour décrire les itinéraires à créer, les difficultés, des critiques et propositions de faisabilité.

Depuis le premier comité de pilotage, nous sommes heureux de constater que le tracé de voies vertes/véloroutes est pris en compte sur les aménagements des bords de Vienne.

Le tracé étant décrit dans la présentation comme « un véritable axe de liaison douce traversant le territoire… »

Une remarque toutefois, l’un des tracés utilise les bords de vienne pour remonter par le boulevard de Bel-air puis ceux de la Borie et du Vigenal, il serait plus judicieux de passer par les parcs du val de l’Aurence pour mieux cadrer avec l’esprit voie verte…

Questions abordées sur les propositions d’itinéraires

Il est important de raccorder les 7 sites de l’Université, cela représente un potentiel d’usagers important : 16000 étudiants, 2000 personnels.

Hubert Drill, chargé du développement durable et représentant la commune d’Isle rappelle qu’avec leur PLU, Isle a acquis  (en 2ans) différents biens fonciers pour créer 4km d’aménagement cyclable entre Merignac et Isle (site à faible dénivelé)

Il ne faut pas oublier des aménagements pour accéder au CHU

Services associés au vélo

Il s’agit de la troisième clé de réussite d’une politique vélo ambitieuse (les deux premières étant les infrastructures, et la communication)

APMS nous a montré les particularités des VLS (Vélo en libre service) et des vélos en location de courte ou longue durée (de 1H à 1 an). Dans cette étude, on retrouve plusieurs scénarii, en fonction de la quantité de vélos, des zones géographiques touchées… 25 villes en France utilise le VLS, APMS pense que la location par vélostation serait plus adaptée aux usages et budget de la ville de Limoges.

Un tableau récapitulatif  annonce des coûts de fonctionnement assez importants, une étude « technico-financière » plus approfondie au sujet des VLS et Vélo-station a été demandée, ainsi qu’une étude d’intention de location de vélo…

Questions abordées sur les services associés au vélo

Une étude d’intention sur le vélo en Libre Service a été demandée, afin d’en évaluer la véritable nécessité.

Les bilans financiers ne sont pas très clairs et semblent indiquer que le budget consacré à ce service est orienté au déficit (recettes autour de 55k€ contre dépenses de 11k€ à 950k€ ! )

La prochaine réunion du comité de pilotage est prévue le 21 mai, n’hésitez pas à faire remonter vos remarques et suggestions.

Etude d’intention sur le vélo LS

Il nous faut des sas à vélo

samedi 6 mars 2010

Ces sas ont de nombreux avantages, mais peu de gens les comprennent.

sas "improvisé" rue Théodore Bac

sas

Ils permettent :

– aux cyclistes de ne pas être coincés ou serrés par les automobilistes lorsque le feu passe au vert

– de ne pas respirer les gaz d’échappements des voitures et autres camions

– d’être vu lorsque l’on tourne à gauche.

Certains automobilistes ne les respectent pas, parce qu’ils ne les ont pas vus, ou simplement par défi 😦

 

  • Caro Says:
    Bonjour,

    automobiliste évoluant chaque jour dans Limoges (et vague VTTiste du week-end), je tiens juste à vous signaler une chose toute simple, pouvant expliquer en partie le non respect des sas : avant de me connecter sur votre site, je ne connaissais pas l’existence de ces sas…

    Enfin, pour être plus précise, je les ai déjà vus, je me suis vaguement demandée à quoi cela pouvait bien servir, mais j’étais à mille lieux d’en comprendre le fonctionnement, et je ne les ai très probablement pas respectés…

    Pourquoi ne pas réfléchir à une campagne de promotion de cet équipement, qui me parait très intéressant, afin d’informer les automobilistes?
    Comment demander à des gens des respecter quelque chose dont ils ignorent l’existence?

    • tbennegen Says:
      Merci pour cette proposition, vous avez tout à fait raison sur le manque de communication à ce sujet, il est vrai qu’il n’existe pas de panneau de signalisation spécifique, une sensibilisation est-elle donnée dans les différentes auto-écoles de Limoges ?
      Nous menons notre enquête… Pour ceux qui ont déjà leur permis, on réfléchi à une campagne de communication.
      Caro, vous devriez lire aussi cette page :
      https://velivelo.wordpress.com/2008/02/14/comment-sauter-le-pas/
      peut-être que de temps en temps vous pourriez remplacer l’auto par le vélo qui sait, et pourquoi pas sympathiser à l’association ?
  • P.Mathieu Says:
    + Le sas est une bon mécanisme pour les vélos et la voiture, l’automobiliste en retrait peut voir le feu tricolore (alors que s’il se trouve au niveau du cycliste, le feu est caché par le cycliste lorsque celui ci se trouve sur le droite) et permet de se placer pour tourner et ne pas gêner la circulation.

    + Il évite certains dépassements abusifs d’automobilistes qui accélère à quelques mètres du feu pour se placer devant le vélo.

    – Peu de respect du sas. Les voitures de la gendarmerie et de la police ne le respectent même pas à l’intersection Rue Théophile Gautier et Rue Victor Thuillat.

  • Luc Says:
    J’en demande aussi à Arras. C’est généralisé à Bruxelles

    voir http://www.provelo.org/spip.php?article1005

  • tbennegen Says:
    L’idéal serait que ces sas soient généralisés à tous les feux tricolores.
    Dans un premier temps il devrait être obligatoire dans les rues en pente.
    Les feux entrants sur le boulevard périphérique devraient en être équipés aussi, je me suis dernièrement fait serré par un voiture qui pensait que je tournais à droite comme elle (j’allais tout droit).
  • Bernard S Says:
    C’est plutôt bien.

 

Accompagnement des néos-cyclistes sur l’agglomération de Limoges

lundi 1 mars 2010

Faire le premier pas en vélo n’est pas toujours évident (voir l’encouragement de Jean-yves), nous pouvons vous aider de la même manière que le fait l’association des bus-cyclistes.

Nous vous conseillons de visionner la vidéo. Nous vous attendons pour un accompagnement personnalisé, si vous souhaitez faire le grand saut en vélo sur Limoges, alors contactez-nous !

Pour les amateurs de vidéos-conseils ne ratez-pas la version belge* mais de qualité :

Dans cette vidéo, on parle de SLU, il faut lire :  double sens cyclable ou contre sens cyclable

 

 

Le site pour trouver un tas de conseils GRACQ merci à nos amis Belges !!!