Archive for juin 2010

Idée randonnée à vélo

vendredi 25 juin 2010

Profitons du PassAuVert de la région pour allier les différents modes de transport doux.

Bernard nous propose une randonnée en train+vélo au départ en train de Limoges, avec un parcours cyclable d’une 50éne de km d’Eymoutier au lac de Vassivière A/R.

la journée pour 5€ départ de  Limoges 8h20 retour 20h01. (retour à Eymoutiers à 18h30)

Vous pouvez vous inscrire sur doodle :

Trouver une date

enfin pour découvrir l’itinéraire, regardez ce lien :

Parcours

Publicités

Concours photo : faire du vélo à Limoges

mercredi 16 juin 2010

On ne nous croit toujours pas lorsque l’on dit que nous faisons du vélo sur Limoges, alors à vos appareils photos !

Toutes les photos que vous nous enverrez sont les bienvenues :

  • vélo en stationnement,
  • en situation
  • à des feux
  • en côte
  • en descente
  • sous le soleil
  • ou sous le cracha Limougeaud,…

Le seul trucage autorisé sera le floutage des visages et des plaques d’immatriculation 😉

Le format des photos en 640×480 est largement suffisant pour le site


Un cycliste sans sas à un feux

La "côte" de l'avenue de la libération

Fête du vélo au val de l’Aurence

samedi 12 juin 2010

Suite à une météo capricieuse, les organisateurs de la fête de quartier du val de l’Aurence ont décidé de reporter l’animation.

Nous nous donnons rendez-vous pour un week-end du mois de septembre (le 18 ou 25).

Nous sommes désolé de ne pas pouvoir vous rencontrer, vous pouvez tout de même compléter le courrier d’humeur téléchargeable sur notre site, n’oubliez pas de nous le déposer dans notre boite aux lettres au 41 rue rabelais.

Bilan de la fête du vélo

mardi 8 juin 2010

En attendant la fête du quartier de l’Aurence où véli-vélo tiendra un stand place du talweg ce samedi 12 juin de 14H à 18H, vous pouvez consulter le bilan de la fête nationale du vélo :

Cette fête du vélo 2010, s’est déroulée sous un climat estival, nous avons franchi la barre des 210 adhérents/sympathisants, avec 10 nouvelles recrues !

Il faut dire que notre stand était particulièrement bien soigné grâce à l’aide de notre graphiste préféré (Laurent se reconnaitra).

L’animation de la rue Haute-Vienne nous a aussi été favorable grâce à l’action d’Artisans du monde et de la librairie occitane, à l’initiative de ce rendez-vous (merci également à Jérôme). Les plats vendus sur les stands voisins étaient très bons.

Nous avons eu l’occasion de discuter avec un ensemble très représentatif de la population limougeaude en passant des étudiants, aux personnes retraités, et des touristes aux familles venant de villes cyclables (Mulhouse, Poitiers,…).

Rosa est particulièrement contente de cette journée puisse qu’elle est repartie du stand avec des pneus de vélo gonflés et des freins à nouveau réglés. Son seul regret, ne pas pouvoir être rassurée lorsqu’elle monte sur son vélo, de peur de se faire renverser…

La batterie du vélo électrique de Muriel a tenu le choc de cette journée de tests réalisés malgré la succession des montées de l’avenue Gambetta.

Des demandes nombreuses

Au cours de nos différents échanges avec les passants, nous avons souvent entendu le même discours : « Y a rien, vos sortes de pistes sont effacées.  Il faudrait réellement aménager l’espace urbain pour assurer la sécurité des cyclistes. Il faudrait revoir les sens et vitesse de circulation. »

« On ferait bien du vélo, mais c’est trop dangereux ».

« On se fait insulter parce qu’on roule (à faible allure) sur le trottoir, bien  qu’il y ait des tracés de la ville sur le trottoir ».

Une compagne de publicité et d’éducation au partage de la route est nécessaire afin que tous les usagés de la route se respectent.

D’autres ont essayé le système de vélo en libre service dans d’autres villes et trouvent cela très pratique (Vélib’, veloV…)

Des demandes répétées sur le stationnement des vélos

  • Devant les cinémas du Lido, des Ecrans centre-ville,
  • Un ou deux arceaux doivent pousser devant toutes les écoles, les crèches, les établissements publics (DREAL, ….)
  • Places Denis Dussoubs, Wilson, Marceau, Jourdan, des Carmes
  • Devant la gare,
  • En haut du centre St Martial, avenue Garibaldi,

Discussion avec Aline Biardeaud

C’est la première fois depuis 3 ans qu’un élu de la ville vient sur notre stand.  Madame Biardeaud, nous a assuré qu’elle ferait de son mieux( ?) si nous lui rapportons 40 courriers nominatifs de personnes se sentant en insécurité en vélo. Après un échange d’un bon quart d’heure, nous avons vraiment l’impression que la ville de Limoges refuse de voir les utilisateurs quotidiens du vélo en ville.

La ville de limoges refuse également  de réaliser des aménagements lourds pour les cyclistes, on s’en doute un peu puisse qu’elle refuse déjà d’instaurer des aménagements peu couteux, qui faciliterait pourtant notre quotidien sans pour autant perturber le trafic des voitures. Voici quelques exemples

  • Une généralisation des sas à vélos aux feux tricolores
  • La rue Jean Jaurès en contre-sens cyclable du côté de la Fnac
  • La mise en place des contre-sens cyclable avant le 1er juillet

Astuces et découvertes

Des idées à prendre pour avoir un éclairage préservé des intempéries, du froid ou du vol

Quand certaines voitures de 1200kg déplacent une personne de 70kg,  des vélos (moins de 20kg) eux assurent le transport de une à deux personnes.