Archive for septembre 2010

Journée mondiale sans voiture. Aujourd’hui au moins, j’arrête !

vendredi 24 septembre 2010


Chaque année, le 22 septembre se tient la journée mondiale sans voiture.
Certaines villes, comme La Rochelle, en font un évènement festif en fermant le centre ville à la circulation auto, pour laisser la place aux autres modes de transport.

http://www.ville-larochelle.fr/culture-sports-et-loisirs/evenements-populaires/journee-sans-voiture.html

Pour la ville de Limoges, cet évènement est tombé aux oubliettes depuis pas mal d’années.
Souhaitant renouer avec cette tradition symbolique, le collectif Vélorution et l’association Véli-Vélo ont encouragé la mairie à organiser quelque chose à cette occasion.
La ville n’a pas souhaité s’engager cette année pour des raisons d’organisation, mais serait prête à le faire l’année prochaine avec une préparation suffisamment en amont.

Nous nous sommes donc organisés, ce mercredi 22 septembre 2010, pour mener une campagne de sensibilisation des automobilistes.
Nous avons pris position l’après-midi au carrefour de la rue Jean Jaures et de la rue Saint Martial – rue du Clocher.
Nous avons interrogé les piétons et les automobilistes sur leur usage de la voiture.

Nous avons touché environ 300 personnes en tout, à qui nous avons remis un tract que vous pouvez télécharger ici:

Tract journée sans voiture

L’accueil des gens a été globalement bon.
Le sondage des automobilistes à cette occasion est assez éloquent:
– presque la moitié d’entre eux se déplaçaient de Limoges à Limoges,
– plus de la moitié le faisaient pour leur loisir,
– plus de la moitié avait ou allait payer leur stationnement.
Il n’est plus surprenant de préciser qu’ils étaient majoritairement seuls dans leur véhicule.
A la question sur ce qu’il aimeraient comme aménagements pour éviter de prendre leur voiture, ils se sont prononcés majoritairement pour une augmentation du nombre de bus (+ de lignes et + de fréquence). Viennent ensuite les souhaits de pistes cyclables puis de parking relais à l’extérieur de la ville. De façon plus anecdotique, quelques personnes se sont prononcées pour un tram, la gratuité des transports en commun ou encore un système Vélib. Quelques personnes se trouvaient très bien dans leur voiture à patienter au feu.
Des problèmes particuliers ont été signalés par certains usagers : la difficulté de circulation des poussettes sur les trottoirs étroits de la ville, et le manque de desserte de certains quartiers (Landouge et Beaubreuil en particulier).

Côté piétons, 60% des interrogés sont venus à pied, 23% en bus et seulement 17% en voiture. Parmi ceux venus en voiture, la plupart ont dû payer un stationnement. Ils souhaiteraient majoritairement la fermeture du centre-ville à la circulation auto. Ils regrettent que les parcs relais ne soient pas accompagnés de transports en commun moins chers et plus fréquents.

La journée s’est terminée par une traditionnelle balade à vélo dans les rues de la ville, accompagnée par la police, au son de quelques slogans vélorutionnaires.

Bilan:
On a respiré pas mal de gaz d’échappement. On a vu qu’une voiture en ville ça n’avançait pas vite, ça prenait de la place et ça ne transportait pas grand monde.
Les gens semblent prendre conscience tout doucement que la voiture n’est pas tout à fait à sa place ici.
On espère que la levée du blocage intellectuel de nos élus sera un peu plus rapide…

Les médias ont quant à eux mis un petit coup de projecteur sur l’évènement :

Un article dans le Populaire :

Et un reportage sur France 3 :

Pour voir le journal dans son intégralité sur le site de France 3 vous pouvez utiliser le lien suivant:

Edition locale du 19/20

Il est intéressant de constater, dans le 4ème reportage, que les commerçants du centre ville appellent également de leurs voeux la diminution de la circulation automobile dans l’hyper-centre. Ceci contredit les arguments qui nous ont jusqu’alors été opposés par nos élus municipaux…

Fête du quartier de l’Aurence, le vélo a la cote !

samedi 18 septembre 2010

Par une belle journée de fin d’été, l’association Véli-Vélo a installé son stand au milieu de ceux des autres associations sur le parc du Talweg.

La présence de vélos a très rapidement créé l’attroupement des plus jeunes, très heureux de pouvoir enfourcher un vélo, même deux fois trop grand.

L’attraction principale de l’après-midi a été le tour en remorque a vélo.

Les plus petits ont pu se faire transporter par leur grand frère ou grande soeur, ou par les membres de l’association (qui avaient les jambes un peu coupées en fin d’après-midi).

S’il fallait tirer des enseignements de cette journée?
Le vélo fait rêver les jeunes et beaucoup n’en possèdent pas.
Sorti du parc et de ses alentours, le quartier se prête assez mal à l’usage du vélo.
Aucune voie cyclable ne permet de le relier au reste de la ville.
Le quartier est plus un terrain de jeux pour les motos cross et les quads qui traversent le parc à toute vitesse au milieux des enfants.
Aider les jeunes à acquérir un vélo et leur tracer les pistes qui leur permettraient de circuler facilement dans leur quartier et d’en sortir, ça ce serait un vrai moyen d’émancipation sociale!

Rendez-vous du mois de septembre

lundi 13 septembre 2010

Samedi 18 : Fête du quartier de l’Aurence


http://www.interval-cafe.com/
Stand Véli-Vélo de 13h30 à 19h.
Atelier de réparation + prêt de vélos.

Mercredi 22 : Journée mondiale sans voiture


15h-19h : sensibilisation des automobilistes au feu de la rue Jean Jaurès et de la rue Saint Martial.
19h-20h : circuit vélo et roller en ville avec le collectif Vélorution.


http://www.velorution.org