AG le vendredi 3 Février 2012

by

A ne pas manquer :

A partir de 20H30 en salle Blanqui  (derrière la mairie)

Cette année, au programme :

– rapports moral et financier

– vote de résolutions (plan stratégique et modification des statuts)

– élection du Conseil d’Administration

– débat sur le rôle et l’action de l’association

– collecte des cotisations 2012 et remise de gilets jaunes

– pot de clôture

En cas d’impossibilité merci d’envoyer un pouvoir

pour plus de renseignement envoyez nous un message

Publicités

Une Réponse to “AG le vendredi 3 Février 2012”

  1. COUTAREL Says:

    On ne m’ôtera pas de la tête que Véli-Vélo, depuis maintenant plus de 20 ans se fait instrumentaliser par l’agglomération de Limoges, comme un intervenant mineur qui cautionne le « moins que nécessaire » de l’action de la ville dans le cadre de la loi LAURE (loi sur l’air). Celle-ci je le rappelle OBLIGE la municipalité à consulter les associations concernées pour tout aménagement de voirie et même réfection de chaussée.
    Deuzio : On peut considérer qu’il y a avec la mise en place des fameux pictogrammes au sol, permettant d’affirmer qu’à Limoges, on en fait « un minimum », il y a disais-je, mise en DANGER D’AUTRUI.
    Il faut poser des questions simples, gênantes et inlassablement répétées à TOUTES LES COMMISSIONS de circulation : « à QUOI SERVENT ces pictogrammes ? » et attendre la réponse ! Je ne doute pas que l’on nous répondra des choses qui forcément ne tiendront pas la route.
    Que chacun prenne ses responsabilités.
    La réglementation existe, il faut la faire valoir. Si nécessaire par une action en justice.
    Les recommandations du CERTU sur la signalisation des aménagements cyclables sont sans appel relativement à la sécurité.
    Le fou qui se croirait en à l’abri en essayant de trouver une quelconque cohérence et continuité dans les graffitis hiéroglyphiques non visibles du siège d’une voiture de tourisme lambda ne s’est heureusement pas encore manifesté.
    Pourtant NOUS SOMMES EN DANGER QUOTIDIENNEMENT !
    Les temps ne sont pas favorables à la prise en compte des minorités même électorales ; les priorités sont ailleurs : On est conscient aussi que tous les aménagements faits pour améliorer le fonctionnement des transports en commun à Limoges la TCL pour la nommer dont la ville est l’actionnaire principal, sites propres, îlots centraux en dur, sont autant de pièges pour le cycliste qui ne dispose plus du 1 mètre minimum requis quand il est doublé par des automobilistes sur de telles portions.
    On peut multiplier les exemples à l’envie.
    Ma rage est froide et raisonnée ; elle ne m’empêchera pas d’aller au boulot tous les jours en vélo.
    Mais je ne peux m’empêcher de dénoncer la MALHONNÊTETÉ INTELLECTUELLE et POLITIQUE des décisionnaires concernant la politique des « transports doux » sur la ville, l’extrême mépris manifesté par eux, l’arrogance de leurs propos sur les « efforts entrepris ».
    A « ces gens là », je veux dire et réaffirmer qu’ils ne sont pas des citoyens dignes de la confiance qu’on leur a accordé, que l’exercice démocratique que nous leur déléguons est parfaitement bafoué, qu’ils en sont INDIGNES.
    Je ne les considère pas comme des représentants VALABLES et REPRÉSENTATIFS de valeurs républicaines.
    Ce billet d’humeur est signé. C’est un citoyen qui s’engage et qui veut que ça bouge !
    Jean Yves COUTAREL

    .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :