Bonne volonté ou effet d’annonce ?

by

Limoges Métropole affiche une volonté de donner une place plus importante au vélo. La presse s’en fait l’écho dans l’article suivant du Populaire du Centre du 1er février:


Les déclarations de M. Brouard, sur l’engagement de longue date de la ville en faveur du vélo, peuvent prêter à sourire quand on sait les difficultés éprouvées par les usagers de la bicyclette.
Gageons cependant qu’il existe une réelle volonté de faire progresser ce mode de déplacement, même si les réalisations ont été, jusqu’à présent, le plus souvent maladroites.
Dommage que la ville n’exploite pas davantage l’avis des usagers en la matière.
Si l’association a été informée en même temps que la presse des futurs aménagements (voir article précédent sur la réunion du 31 janvier), et que la ville étudie les demandes que nous formulons, la consultation reste trop rare et les réalisations encore éloignées des attentes des cyclistes.
Espérons que 2012 amorce des échanges plus fréquents, d’autant plus qu’un sondage auprès de nos adhérents montre que leur souhait N°1 est celui d’une collaboration plus étroite avec les responsables de l’Agglo (les résultats du sondages seront publiés dans le compte-rendu de l’AG).

2 Réponses to “Bonne volonté ou effet d’annonce ?”

  1. jpr Says:

    Un article dans la même presse des objectifs(actions et résultats ..) de véli-vélo
    Le souhait d’une collaboration plus étroite avec l’Agglo.
    Faire connaître les bienfaits du vélo, promotion.
    Les revendications
    Trophées aménagements + dossiers de propositions
    Location-réparation + accompagnement novices

  2. wilhelmlabat Says:

    L’agglo ne veut pas de cette collaboration. Il suffit de voir comment l’article occulte purement et simplement véli-vélo. Pas grave, si les idées que porte l’association font leur chemin. Il nous suffit d’accepter de nous en faire voler la paternité. Après tout, c’est le lot de l’écologie dans tous les domaines : elle ouvre la voie puis les gens au pouvoir s’en emparent et écartent les donneurs d’alerte.
    Comme dirait Anne Sylvestre véli-vélo fait partie de « ceux qui sont assez poires pour que jamais l’histoire leur rende les honneurs ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.


%d blogueurs aiment cette page :