Archive for avril 2013

Guidon d’or et clou rouillé de la FUB 2013

mardi 23 avril 2013

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), qui regroupe 180 associations d’usagers, a tenu son assemblée générale annuelle le 20 avril 2013 à Asnières. Elle a décerné le Guidon d’or 2013 à la ville de Tours (Indre-et-Loire) et le Clou rouillé 2013 à la Ville et à la Communauté urbaine de Marseille (Bouches du Rhône).

Guidon d’or :

La FUB décerne son Guidon d’or à Tours (37) pour la requalification du pont Wilson, dans le cadre de la construction de la première ligne de tramway qui sera inaugurée en septembre 2013. Ce pont franchissant la Loire au coeur de la ville (ancienne RN 10) ne sera plus accessible aux voitures que dans un sens, les cyclistes partageant avec les piétons un espace de 4,20 m de large : tout un symbole ! Bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour le vélo, Tours a profondément changé depuis trois ans : piétonisation de la rue Nationale, requalification de la place de la gare et ouvrages d’art tram ouverts aux piétons et cyclistes. La ville sera aménagée entièrement en zone 30 d’ici à 2014. Ces actions pour une ville plus apaisée encouragent la pratique du vélo comme mode de déplacement au quotidien, l’occasion pour les habitants de changer leurs habitudes de mobilité. A ce panorama plutôt positif, manque notamment la création d’une vélostation à proximité immédiate de la gare de Tours, pour un stationnement sécurisé des vélos.

Etait également nominée au Guidon d’or la ville de Valence (26), qui a généralisé l’ensemble des cédez le passage cycliste au feu sur son territoire communal, et la ville de Vénissieux (69) pour la réalisation d’aménagements et de stationnements pertinents (doubles sens cyclables).

 

Clou rouillé :

La FUB décerne son Clou rouillé à la Ville et la Communauté urbaine de Marseille (13), dont les très rares aménagements cyclables ne sont souvent réduits qu’à des « coups de peinture sur le trottoir », quand ils ne sont pas totalement inutilisables, dangereux ou obstrués par des automobilistes en stationnement. La Ville continue à privilégier le tout voiture au détriment de l’espace dédié aux vélos et aux piétons, et le peu d’aménagements cyclables dont elle s’est dotée ne sont pas respectés. Malgré trois jugements du tribunal administratif en faveur des associations provélo marseillaises, la politique cyclable de la ville reste minimaliste. A l’heure où le PDU est ouvert à l’enquête publique, la FUB espère que cette « distinction » permettra de faire bouger les mentalités.

Ont également été nominées au Clou rouillé la ville de Pontoise (95), pour la rareté de ses aménagements cyclables, l’absence de zones de circulation apaisée type zone 30, ainsi que la ville de Biarritz (64), qui pratique également la politique du tout voiture et néglige la place du vélo par une absence notoire d’aménagements.

Publicités

Enquête : Limoges lanterne rouge de la politique cyclable

mardi 9 avril 2013

Le magazine Terraeco a publié une enquête classant les villes françaises où il fait bon pédaler:

http://www.terraeco.net/Le-top-5-des-villes-ou-il-fait-bon,49017.html

Sans grande surprise, les bonnes élèves que sont Strasbourg, Bordeaux ou Toulouse occupent la tête du classement.
En revanche, Limoges se classe en queue de peloton des villes ayant répondu (somme toute peu nombreuses puisqu’elles ne sont que 17).
Limoges a fait l’effort de répondre à l’enquête, ce qui témoigne d’une certaine volonté de bien faire.
Cette enquête nous conforte cependant dans notre idée que les aménagements limougeauds sont largement perfectibles.
Le fait que cela ne provienne pas de l’association Véli-Vélo confirme l’objectivité de cet état de lieux.
Espérons que ces informations provoqueront un sursaut de la part de nos élus…

Réunion lundi 8 avril

vendredi 5 avril 2013

Prochaine réunion :
Lundi 8 avril 20h30
90 rue des Tuilières à Limoges

Ordre du jour:
– compte rendu des rencontres avec l’agglo
– préparation de la Fête du vélo du 1er juin
– évolution de la charte pour une politique cyclable
– divers

Nous vous proposons une version plus épurée de la charte pour une politique de développement du vélo en ville:
charte Véli-Vélo V2
Nous attendons vos commentaires!