Archives d’un auteur

Métropolitaine, le vélo à Limoges avance lentement mais avec de plus en plus de cyclistes!

dimanche 16 septembre 2018

Cette magnifique journée reflète l’évolution du vélo à Limoges. Après une première édition de la Métropolitaine contrariée par la météo mais avec un certain succès, la deuxième édition montre le développement de l’usage cycliste sur l’agglo, puisque l’on comptait 250 inscrits vendredi soir et plus de 50 nouvelles inscriptions ce matin !!!

Certes nous avons parcouru les 10kms en pratiquement une heure trente… Ce n’était pas le jour de la performance, mais plus celui de la découverte et de l’échange.

depard

Ce fut l’occasion de faire connaissance avec de nouveaux adeptes du vélo cargo, nouvellement adhérents à Véli-Vélo.

cargoPartout

Le caméraman de France 3 a d’ailleurs pu bénéficier du transport à l’arrière de mon vélo cargo pour réaliser ses interviews…

camera

Le circuit a permis de découvrir des aménagements cyclables de bonne qualité sur la voie de contournement nord, mais malheureusement isolés car difficiles d’accès. Heureusement, ce jour là, le service d’encadrement a parfaitement assuré la sécurité du cortège, nous autorisant exceptionnellement à griller quelques feux rouges et à emprunter quelques voies réservées aux autobus 😉

cortegeFeuxRouge

Nous avons échangé entre participants, sur les imperfections du réseau cyclable de l’agglo, comme l’accès peu pratique à cet itinéraire cyclable …

pasPiste

On comprend que certains doivent partir en croisade pour que nos conditions de circulation s’améliorent…

La diversité des participants montre qu’il n’est pas compliqué de se déplacer à vélo en milieu urbain, mais il faut un minimum d’aménagements pour renforcer le sentiment de sécurité des néo-pratiquants. Mais pour cela il faut de la volonté politique et quelques moyens.

cortège

Il y a quelques années, lorsque notre association réclamait des aménagements cyclables, on nous rétorquait qu’il n’y avait pas assez de cyclistes… Aujourd’hui les cyclistes sont là, alors il faut mettre les bouchées doubles pour combler le retard sur les aménagements !

 

Protégé : Compte-rendu de réunion du 11 septembre 2018

mercredi 12 septembre 2018

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Café réparation 1er septembre 2018

mercredi 8 août 2018

Dans une ambiance conviviale, et accompagné par des bénévoles, venez découvrir l’art de réparer le Samedi 1er septembre 2018 de 14h à 17H quartier des portes Ferrées, 38 rue Domnolet Lafarge.

cafeR

L’association Véli-Vélo s’occupera de l’atelier vélo. N’hésitez pas à venir apprendre à réviser votre monture!

A cette occasion, nous remettrons en état des vélos récupérés à destination des réfugiés. Tous les coups de main seront les bienvenus ainsi que de nouveaux vélos à donner, quel que soit leur état…

Circulation sur le pont Saint Étienne facilitée !!!

jeudi 19 juillet 2018

Nous avions demandé la suppression des barrières pour faciliter la circulation des cyclistes (surtout avec des remorques à vélos ou des vélo cargo). C’est chose faite d’aujourd’hui.

saintEtienne

Un grand merci pour cette mesure peu coûteuse mais grandement facilitatrice.

Les heureux parents et les personnes à mobilité réduites bénéficient de cette simplification de passage.

Amis cyclistes n’oubliez pas que les piétons restent prioritaires 😉

Balade en chemins du 17 juillet 2018

mercredi 18 juillet 2018

A chacun son vélo.

Cet été : Découverte des chemins encore très nature, tout près de la ville, dans Limoges même.

Mardi 17 juillet, comme convenu, nous nous sommes retrouvés à 18h devant l’entrée du cimetière de Louyat,  (rue Halévy), point de départ pour une balade découverte en direction de Grossereix.

Nous avons atteint Grossereix en n’empruntant pratiquement que des sentiers blottis dans les espaces boisés le long de l’Aurence et en ne traversant que seulement quatre voiries fréquentées par les automobiles et autres bus ou camions. Oui, c’est encore possible ! C’est même un peu surréaliste d’être dans un écrin de verdure en pleine ZI nord ou en lisière de Family village. C’est un bien joli corridor écologique, à respecter et  à protéger pour le bien de tous. C’est un des poumons de la ville. Hélas, tout autour, les travaux, dits d’aménagement, ne cessent de le contenir et de l’isoler des autres trames vertes qui par ailleurs disparaissent chaque jour un peu plus.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme une chambre à air « ne tenait plus le vent », nous avons même eu l’occasion de réviser la pose d’une rustine… La pratique du vélo, c’est une manière simple et peu coûteuse de se déplacer… C’est encore plus la liberté si l’on est autonome face à une crevaison, n’est ce pas ?

Pour le retour, après une traversée bien peu agréable de l’A20 au niveau de l’échangeur de Grossereix (où rien n’est prévu pour les piétons et cyclistes ; personnes à mobilité réduite, n’en parlons pas), nous avons emprunté les cheminements doux de Beaubreuil, les pistes du bois de la Bastide (priorité aux piétons, coureurs ou pas, bien évidemment), et enfin l’allée du parc de l’Aurence (juste en contre bas du cimetière de Louyat : Donc un retour avec également très peu de voiries fréquentées par des véhicules motorisés.

Bilan : Une bien agréable balade, un peu à l’écart du bruit, des gaz d’échappements et autre particules plus ou moins fines. Une balade pour prendre l’air, se bouger un peu, tout en respectant le rythme de chacun. Une balade pour découvrir aussi tout ce qui nous entoure et que nous ne savons pas toujours voir dans l’agitation actuelle : la flore (les orties n’ont pas manqué de caresser les mollets non couverts…), la faune (grenouille agile, héron cendré, pinson des arbres… famille garenne aussi…).

Bien évidemment, au cours de cette balade nous n’avons pas manqué de repérer les points d’eau potable et noter aussi tout ce qui entrave un cheminement agréable et sûr pour les cyclistes et pas que… La plupart des difficultés rencontrées sont en fait créées par les aménagements routiers qui manifestement n’ont été conçus que par des automobilistes, pour les automobilistes. A nous de gagner des cheminements doux !

D’autres balades « découverte de chemins de traverse » seront immanquablement organisées dans les jours à venir. Les itinéraires empruntés pourront souvent facilement être améliorés et même devenir des cheminements reliant les différents quartiers traversés, en toute tranquillité, pour le bonheur de tous.

 

Armel Arcondéguy