Archive for the ‘– Concertation’ Category

Comité de circulation du 26 mars 2015

lundi 6 avril 2015

Au programme de ce comité

  • 5 problèmes de stationnement
  • 6 demandes de place réservées au PMR.
  • 14 problèmes de vitesse.

Lors de ce comité certaine décision ont été soumise au vote. A chaque fois les demandes de réduction de la vitesse ont été rejetée.

Les 4 dossiers acceptés sont les suivants :

  • un ralentisseur installé devant le collège Pierre de Ronsard
  • Gros problème de vitesse rue René Char Vitesse moyenne à 61km/h avec 15% des autos entre 80 et 90km/h en zone limitée à 50. Création d’une zone 30 avec ralentisseur.
  • Problème similaire rue François Perier, création d’une zone 30 avec ralentisseur.
  • rené Char
  • Rue Olivier de serres création d’un 3ème ralentisseur en zone 30
Publicités

Comité de circulation du 18 novembre 2014

mercredi 19 novembre 2014

Au programme de ce comité :

  • 10 demandes de places de livraison ou arrêt minutes
  • 11 demandes de places réservées aux PMR.
  • 9 problèmes liés à la vitesse excessive des voitures.

A noter pour les vélos :

  • un ralentisseur enlevé à la demandes riverains rue Henri Giffard, la rue reste en zone 30
  • Stationnement en chicane installé rue de Pillet
  • Installation de 2 ralentisseurs rue du Président Auriol
  • Extension de la zone 30 rue Jean de Vienne
  • Installation d’un ralentisseur avec limitation à  30km/h Chemin des Fonts Saladas
  • Création d’une zone 30 autour de la rue Pierre Brasseur / Fernandelbrasseur
  • installation d’un second ralentisseur rue du Gué de Verthamont
  • création d’une zone 30 avenue du midi + plateau surélevé au passage piéton

Comité consultatif de circulation du 24 juin 2014

vendredi 11 juillet 2014

Le 24 juin s’est réuni le comité de circulation et de sécurité. Il est désormais présidé par Christian UHLEN adjoint en charge de la Sécurité publique, de la Voirie, du stationnement et de déplacements urbains, de la Prévention de la délinquance, du Rappel à l’ordre et de la Commission de sécurité.
Au programme :
17 dossiers de création de place de stationnement réservé aux personnes en situation de handicap.
Création d’une zone de rencontre rive droite du pont Saint Martial.

zone de rencontre saint martial
Création d’une zone 30 rue Maurice Rollinat

rollinat
Création d’une Zone 30 rue Albert Calmette

calmette

Une charte pour le vélo dans l’agglo de Limoges

samedi 1 février 2014

En cette période pré-électorale, l’association Véli-Vélo est en mesure de proposer aux candidats aux municipales une charte pour une bonne politique cyclable. Vous pouvez la télécharger ici:

Charte_velo_urbain

Cette charte est le fruit d’un long travail de synthèse.

Elle définit clairement les vœux de notre association.

Nous souhaitons qu’elle soit un outil de dialogue avec les collectivités locales.

Charte pour une politique de développement du vélo en ville dans l’agglomération de Limoges

Cette charte est proposée aux municipalités de l’agglomération de Limoges qui, en y adhérant, s’engagent à faciliter la pratique du vélo sur leur territoire, dans un objectif de développement durable. Les communes signataires s’engagent également à la faire adopter par la communauté de communes de Limoges Métropole.

Le vélo en ville, on a tous à y gagner

➢ Bénéfices pour les pratiquants :
• Plaisir et santé : activité physique régulière.
• Économie : bon marché à l’achat et à l’utilisation.
• Gain de temps : mode de déplacement le plus rapide en ville.
➢ Bénéfices pour les autres usagers :
• Moins de pollution urbaine : aucune émission de polluant, pas de nuisances sonores.
• Moins d’encombrement : espace au sol 6 fois moindre qu’une voiture.
➢ Bénéfices pour les collectivités locales :
• Respect des lois environnementales : loi sur l’air et l’utilisation rationnelle de l’énergie.
• Coût faible des aménagements : très inférieur aux autres modes de transport individuels ou collectifs.
• Image valorisée.
Dans l’espace contraint qu’est la ville, le développement de l’usage du vélo ne doit pas se faire au détriment des autres modes de transport doux, mais sur l’espace réservé à l’automobile qui accapare 80% de l’espace public.
Engagement n°1 : Respecter la loi et les recommandations
Les collectivités signataires de cette charte s’engagent à appliquer les lois et préconisations en faveur du développement des transports doux.
En conséquence, elles s’engagent à réaliser systématiquement des aménagements cyclables à chaque fois que des travaux sont réalisés sur une voie urbaine et à prévoir des stationnements pour les vélos lors de la construction de nouveaux locaux ou le réaménagement de locaux existants.
Ces aménagements doivent respecter les préconisations techniques du CERTU.
Engagement n°2 : Renforcer la concertation
Une politique de développement cyclable ne peut exister que s’il existe un véritable dialogue entre les acteurs (techniques, politiques et usagers). Les associations d’usagers doiventêtre informées bien en amont de tout projet de modification de voirie et associées tout au long du processus de décision et de mise en œuvre.
Un bilan des actions en faveur du vélo doit être réalisé régulièrement et porté à la connaissance des associations et des habitants.
Engagement n°3 : Réaliser des aménagements sécurisants
Le principal frein à l’usage du vélo est le sentiment d’insécurité. Le cycliste étant un usager vulnérable, sa sécurité sera renforcée grâce à la création des aménagements réglementaires suivants :
• Zones de rencontres.
• Zones 30.
• Pistes cyclables.
• Couloirs de bus autorisés aux vélos.
• Bandes cyclables de 1m50 de large.
Une signalisation spécifique pourra attirer l’attention des automobilistes aux endroits où la présence d’un cycliste peut surprendre.
Engagement n°4 : Offrir des aménagements facilitateurs
Le chemin parcouru n’a pas la même valeur pour un cycliste, qui puise en lui son énergie, que pour un conducteur de véhicule motorisé. A ce titre une bonne politique d’aménagement doit être facilitatrice du déplacement du cycliste.
Les aménagements suivants seront alors développés :
• Cédez le passage cycliste au feu rouge (« tourne à droite »).
• Doubles sens cyclables dans les rues à sens unique.
• Sas cyclistes devant les feux tricolores.
• Stationnements adaptés sur les pôles d’attractivité.
• Voies vertes.
Les itinéraires seront balisés de façon claire et la signalisation devra être entretenue régulièrement.
Engagement n°5 : Accompagner le développement de l’usage du vélo
D’autres actions sont utiles pour le développement cyclable de l’agglomération de Limoges et peuvent être réalisées rapidement :
• Rappeler à chaque usager ses droits et devoirs, notamment envers les usagers les plus vulnérables, par une communication appropriée.
• Organiser des campagnes de promotion du vélo.
• Proposer des vélos en location.
• Proposer une aide à la pratique (vélo-école, sorties encadrées, etc).
• Des Plans de Déplacement Entreprises peuvent être menés au sein des services municipaux et encouragés dans les entreprises de la commune. Les vélos de servicepeuvent remplacer avantageusement les voitures de service.
Date et lieu
:
Nom, fonction et signature

Compte rendu du comité consultatif du 2 décembre 2013

mardi 3 décembre 2013

Deux dossiers vélo à l’ordre du jour de ce comité :

Un passage piétons va être matérialisé au 18 de l’av. du Président Auriol (en rouge). Celui-ci sera accompagné d’avancés de trottoir et d’ilots pour ralentir la vitesse des voitures. La bande cyclable (en bleu) est élargie à 1m50 et un by-pass permet de franchir les ilots.

auriol

Une voie de bus va être matérialisée rue François Perrin dans le sens sortant de Limoges. Elle prendra la place de l’une des voies de circulation automobile. A notre demande, cette voie de bus sera autorisée aux vélos.

perrin

Compte rendu du comité consultatif de circulation du 27 mars

vendredi 29 mars 2013

Pas beaucoup de points concernant le vélos. voici quelques indications importantes:

6 problèmes de vitesses excessives ont été recensés. L’agglo procède alors à des mesures sur une semaine. Il faut noter une rue à 50 km/h où sur 3000 V/J, 180 roulent entre 60 et 70 km/h et 20 au delà. Lorsque je fais remarquer que ça fait quand même beaucoup, on me répond que c’est normal que les gens ne respectent pas les limitations.

En ce qui concerne les demandes de zone 30, on assiste à une levée de bouclier en expliquant que : « les zones 30 ça sert rien », « personne ne respecte le 30 à l’heure » ou « on va quand même pas mettre toute la ville à 30 ». Il reste donc du chemin à faire.

La demande  d’inversion de sens de la rue Montmailler est encore à l’étude elle sera abordée dans le prochain comité.

Compte rendu de réunion avec l’agglo

samedi 2 mars 2013

Le 15 février 2013 nous avons été reçus dans les locaux de l’agglo pour suivre les différents dossiers en cours.

  1. La demande de double sens cyclable dans la rue Montmailler. Le point bloquant se situe au débouché de la rue sur la place Denis Dussoubs. Il faut implanter un feu pour cycliste et élargir la voie en cassant les trottoirs. La place est classée et ce genre de projet risque d’être difficile à faire passer. De plus, la rue risque d’être refaite en entier voire de changer de sens de circulation. Le projet est donc en attente de la commission sur les déplacements.
  2. Dossier Ester Parc Expo. Le dossier, après 2 ans d’études, va maintenant être chiffré et proposé à l’arbitrage des élus.
  3. Avenue des Casseaux. Le terre-plein central qui sépare la piste cyclable a été ouvert de manière à faciliter l’insertion des vélos sur la piste.
  4. Projet de vélo partage étudiants. Un cabinet va étudier sa faisabilité. Nous serons conviés à une réunion sur ce sujet courant avril 2013.

Compte rendu du comité de Circulation du 27 novembre 2012

dimanche 9 décembre 2012
  1. Bilan de l’accidentologie à Limoges : Le nombre d’accidents est en baisse (266) aussi que le nombre de victimes (315). Le nombre de tués est stable (4). 5 vélos sont tombés seuls et 5 vélos ont été victimes d’accidents causés par des véhicules légers.  Les accidents de vélos restent une minorité (2%).
  2. Aménagement de la rue Pierre Leroux : Un trottoir va être aménagé pour faciliter la circulation des piétons. Des arceaux de stationnement vélos seront installés. Une avancée de trottoir dans la rue Montmailler a été mise en attente suite à notre demande contre sens cyclable. Nous rencontrerons les services techniques courant janvier pour régler les difficultés de la mise à double sens de la rue Montmailler.
  3. Deux itinéraires cyclables vont être matérialisés entre la gare et la technopole Ester. Ces itinéraires empruntent des rues peu fréquentés. Il reste un point noir pour la liaison entre le palais des expos et la technopole Ester. Nous avons proposé un aménagement pour cette portion il y a 18 mois. Les services étudient toujours cette demande.

Compte rendu : comités consultatifs de circulation des 28 mars et 27 juin

dimanche 1 juillet 2012

Voici les points abordés dans les derniers comités consultatifs qui concernent les modes doux :

  1. Avenue Auriol : ajout de coussins ralentisseurs + réfections des bandes cyclables.
  2. Landouge : extension de la zone 30 vers la rue du Mas Billier et rue du Mas Loge.
  3. Rue des Fuchias : création d’un passage piéton surélevé devant la crèche.
  4. Place de la république : extension de la zone de rencontre en remplacement de la zone 30.
  5. Avenue du parc : création d’une zone de stationnement des trolley bus articulés + électrification de la zone. Cette modification va supprimer les places des stationnements à gauche sur la photo. Malheureusement les deux bandes cyclables vont aussi disparaitre. Suite à ma demande la zone de stationnement des bus sera cyclable si aucun bus n’est stationné. Mais du coté droit la bande sera remplacée par des ridicules et inutiles pictogrammes

Certes l’augmentation du trafic bus sur cet axe est une bonne chose, mais elle ne doit en aucun cas se faire au détriment du vélo qui est complémentaire du bus. Cet axe est d’ailleurs mis en avant par l’agglo dans le dépliant vélo cité. On voit ici l’absence de cohérence politique. On détruit un axe vélo qui avait été identifié comme majeur puisqu’il relie le centre ville au stade. Compte tenu de la loi sur l’air, est-il légal de supprimer un aménagement cyclable existant qui remplit parfaitement son rôle? Techniquement, il y a de la place de faire une voie de stationnement des bus et une piste cyclable de chaque coté mais pour cela il faut supprimer le stationnement à droite. Affaire à suivre.

REUNION DE TRAVAIL Lundi 14 mai à 20H30

dimanche 6 mai 2012

Lieu : 21 rue Condorcet, limoges

En vu de la fête du vélo, pour valider les recherches des groupes de travail  et pour rencontrer les nouveaux venus, merci de vous inscrire sur doodle.

http://www.doodle.com/uqadmcgwxtb92pdr