Archive for the ‘Conseils pratiques’ Category

Encore des vélos pour les réfugiés!

samedi 29 juillet 2017

Ce vendredi 28 juillet, nouvelle livraison de vélos, nouvel entretien et toujours le même engouement!

P1320163

Le parc commence à être impressionnant, mais toujours insuffisant…

P1320169

Et ce n’est pas le boulot qui manque pour le maintenir en état!

Les besoins en entretien étaient tels que la balade en ville s’est réduite à rallier directement les bords de Vienne pour un casse-croûte bien mérité.

P1320176

Mais nous reviendrons…

Merci à la Ressourcerie 87 qui a fait don de plusieurs vélos.

Merci aux vélocistes Mountainbike Zone et Cyclable qui nous ont légué quelques chambres et rustines bien utiles pour les remettre en service.

Et merci aux cyclistes qui ont laissé partir leur ancien vélo vers de nouveaux horizons…

Tous les dons restent les bienvenus (vélos quel que soit l’état, pièces, antivols, éclairage). Merci de contacter l’association: limoges@fubicy.org

Merci également au Populaire du Centre pour son très bel article qui a eu un écho très efficace auprès de nouveaux donateurs:

Le Populaire du Centre lundi 31 juillet 2017

Publicités

Des vélos pour les réfugiés

jeudi 29 juin 2017

A l’initiative de Damien Tabard, agriculteur aux Billanges, une collecte de vélos auprès de la population locale a permis de redonner un peu de mobilité à un certain nombre de réfugiés hébergés à Saint-Léger-la-Montagne. Ces derniers étant pour la plupart maintenant hébergés à Limoges, l’association Véli-Vélo s’est engagée à les aider à maintenir leurs vélos en bon état de marche.

Constatant à cette occasion que les vélos étaient pour eux un réel atout de liberté, et qu’il n’y en avait pas suffisamment pour satisfaire les besoins de chacun, l’association Véli-Vélo a lancé un appel à don auprès de ses contacts, qui a été relayé par France Bleu. Nous avons ainsi collecté une quinzaine de vélos que nous avons livrés et mis en état de fonctionnement, le mercredi 28 juin au centre AFPA rue de Babylone, où sont hébergés de nombreux réfugiés.

La lueur sur les visages des réfugiés montre l’utilité d’une telle opération. Malheureusement, les vœux de chacun n’ont pas tous été exhaussées et nous continuons à collecter des vélos, pour essayer d’offrir un peu de mobilité au plus grand nombre.

Si vous avez donc des vélos qui dorment dans votre garage, même s’ils sont à réviser, merci de prendre contact avec l’association pour leur donner une seconde vie très utile!

Prochain RDV:

Balade encadrée dans Limoges le Vendredi 28 juillet :

> 16h livraison des nouveaux vélos et petit entretien au centre AFPA rue de Babylone,

> 17h30 départ de la rue de Babylone pour un circuit en ville à la découverte des points d’intérêt,

> 19h pique-nique en bord de Vienne sur le quai d’Auzette, chacun amenant quelque chose à partager avec les réfugiés.

Proposition d’itinéraire:

itinéraire ballade réfugiés

Inauguration de l’atelier vélo de Tulle

jeudi 4 mai 2017

atelierTulle.png

Indemnité kilométrique vélo (IKV) : elle arrive enfin, mais avec une portée limitée !

dimanche 21 février 2016

Voici une information de France Nature Environnement

Longtemps attendu, le décret fixant les conditions de versement d’une indemnité kilométrique vélo vient de paraître : mesure encourageante mais très encadrée !

Dans le contexte actuel de multiples crises : énergétique, environnementale, mais aussi économique et sociale, développer le vélo rapidement et ambitieusement aurait bien des atouts. Sobre en énergie et n’émettant  aucune  pollution,  le  vélo  combattrait  efficacement  l’épidémie  de  sédentarité,  participant à combler les déficits de sécurité sociale. Accessible et simple, il réduirait les inégalités face à la mobilité quotidienne.  Convivial  et  ouvert,  il  favoriserait  l’attractivité  de  nos  territoires.  Économe  en  matières premières, il permettrait de réduire les importations (notamment de produits pétroliers) et de créer des emplois locaux. Bon marché, il démultiplierait l’efficacité des transports en commun en périphérie et contribuerait à les désengorger en ville dense.

Une mesure très attendue, qui a prouvé son efficacité

En 2014, l’expérimentation d’une Indemnité Kilométrique vélo (IKV) pour les trajets domicile-travail sur un échantillon de dix mille salariés a permis de doubler en six mois le nombre de salariés cyclistes (1). Introduite dans la Loi de Transition Énergétique, l’IKV est enfin applicable : un décret publié le 12 février en fixe le montant et les conditions d’application.

Si son montant est correct, 25 centimes par km parcouru, son impact reste considérablement réduit, le décret ajoutant de nouvelles conditions restrictives à celles déjà imposées dans la Loi de finances rectificative adoptée en décembre (2).

Trop de conditions et de contraintes :

l’IKV est facultative et limitée aux seules entreprises privées,
l’IKV est exonérée de cotisations sociales (pour l’employeur) et d’imposition sur le revenu (pour lesalarié) dans la limite d’un plafond annuel de 200 €,
le cumul de l’IKV avec la prise en charge de l’abonnement aux transports en commun est limité au seul rabattement vers la station la plus proche.

200 € correspondent à 800 kilomètres par an, soit à une distance domicile-travail d’à peine 2 km sur une moyenne de 200 allers-retours dans l’année. Or, des distances de 4-5 km (15-20 minutes de pédalage) pour aller au travail à vélo sont courantes, encore plus avec la forte croissance du vélo à assistance électrique et le développement des itinéraires cyclables.

En plus du plafonnement kilométrique annuel, l’IKV est non cumulable avec un abonnement TC qui couvrirait un trajet similaire : à première vue logique, cette mesure est perverse. En effet, elle empêche l’indemnisation d’un rabattement à vélo vers un mode rapide (tramway, métro, RER) dès lors qu’un bus, même lent ou peu cadencé, couvre le même trajet, éliminant ainsi l’opportunité du choix du vélo en fonction des horaires, de la météo ou des perturbations de trafic…

La complémentarité vélo-transport en commun peut prendre diverses formes. Le salarié doit pouvoir choisir son mode de transport. Avoir ce choix est un argument qui peut convaincre bien des « autosolistes » de réduire l’usage de leur voiture, au profit d’un cocktail transport aux proportions variables.

Un effort, nous y étions presque ! Salariés, entreprises, malgré ses imperfections, adoptez massivement l’IKV.  De  leur côté, les signataires de cette tribune s’engagent à faire pression sur le plan d’actions mobilités actives numéro 2, en cours d’élaboration, pour rectifier le tir : rendre l’IKV obligatoire, cumulable, moins plafonnée et ouverte à tous, notamment aux fonctionnaires.

Tous à vélo !

Notes :

(1)http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/evaluation-mise-en-oeuvre-experimentale-indemnite-kilometrique-velo-synthese.pdf

(2)Le 8 décembre dernier, une très large #InterKoalitionVélo avait refusé le rétropédalage du gouvernement, qui intervenait en pleine COP21, sur les engagements issus de la loi LTE en terme de promotion des déplacements quotidiens à vélo. Lire : http://goo.gl/1XxT7Q

Télecharger ce communiqué en format PDF.

France Nature Environnement est la fédération française des associations de protection de la nature et de l´environnement. C´est la porte-parole d´un mouvement de 3000 associations, regroupées au sein de 80 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer. France Nature Environnement, partout où la nature a besoin de nous. http://www.fne.asso.fr

Formation Mécanique cycle

vendredi 14 novembre 2014

Cette formation aura lieu du 24 au 26 novembre 2014 à EYMOUTIERS. Elle est proposée par  le monde allant vers….

La formation sera assurée par Nicolas Liebaut formateur diplômé en mécanique cycle  pour l’association l’Engrenage.

Frais pédagogiques
– A titre individuel : 100 €
– Au titre de la formation professionnelle : 500 €

Renseignements et inscription : Marie VIQUESNEL
05 55 69 65 28 ou contact[@rob@se]lemondeallantvers.org