Archive for the ‘Dossiers améliorations cyclables’ Category

Baromètre des villes cyclables : il y a des progrès à faire!

mardi 27 mars 2018

La FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) a publié récemment les résultats détaillés de sa grande enquête nationale sur le climat cyclable des villes françaises. Près de 113 000 citoyens ont répondu à cette consultation et le résultat est sans appel: de gros progrès sont à faire pour la plupart des villes françaises:

https://www.parlons-velo.fr/barometre-villes-cyclables

Dans sa catégorie de 100 000 à 200 000 habitants, Limoges se classe malheureusement plutôt en queue de peloton (19/29), Les bons élèves étant Grenoble, Dijon et Angers:

Baromètre

Ce qui pêche chez nous, c’est la continuité des itinéraires cyclables, Limoges se classant dernière sur le critère de la densité et de la qualité du réseau cyclable:

itinéraires

En revanche, le service de location de vélos est apprécié, nous classant parmi les meilleurs élèves de la classe:

Location

L’analyse détaillée des réponses montrent que, même si le réseau cyclable est déficient, le plaisir de rouler n’est pas trop érodé grâce à un climat plutôt serein concernant les conflits avec les autres usagers et le risque de vol:

détail

Les participants ont formulé des revendications qui devraient inspirer nos décideurs politiques locaux:

préconisations

Vous pouvez retrouver tous les résultats détaillés de l’enquête sur:

https://public.tableau.com/profile/fub4080#!/vizhome/BarometredesVillesCyclablesresultatfinal/Accueil

Mise en place de « tourne à droite » à Limoges

mardi 27 mars 2018

DSC_5790

Le « tourne à droite » cycliste, qu’es aquo?

C’est la possibilité pour un cycliste de passer au feu rouge pour tourner à droite si la voie est libre, sans avoir la priorité. Mais attention, pas à n’importe quel feu! Il faut en effet que figure au pied du feu tricolore un petit panneau bien spécifique.

Il peut également s’agir d’un « tourne à gauche », « va tout droit » ou d’une combinaison de ces possibilités.

Passez_vélo_à_Sceaux

C’est un peu comme une flèche clignotante pour les vélo mais qui ne consomme pas d’électricité (écologique et économique, conforme à la philosophie du vélo en somme…)

Et ce n’est pas nouveau! Expérimenté à partir de 2008 par des villes comme Bordeaux ou Strasbourg, ce dispositif dénommé « autorisation conditionnelle de franchissement pour cycles » est entré définitivement dans la réglementation en 2012.

Et nous les attendions depuis pas mal d’années chez nous, comme en témoignent nos précédents articles:

Le tourne à droite au feu rouge

Article du Populaire sur le tourne à droite

Nous sommes heureux de les voir enfin apparaître à Limoges en 2018!

Et c’est dangereux?

Bien au contraire! Et pour différentes raisons:

  • cela permet aux cyclistes de s’extraire du trafic automobile avant le démarrage au feu vert.
  • les panneaux étant placés sur des carrefours où la visibilité est bonne, cela incite certains cyclistes aventureux, habitués à ne pas respecter les feux tricolores, à ne pas se lancer à tâtons dans les carrefours non signalés où la visibilité est à priori moins bonne.

Et il n’est pas franchement dans l’intérêt d’un cycliste de se jeter sous les roues d’une voiture…

Gain de temps et de sécurité, que des avantages donc?

Oui, mais pourquoi les cyclistes bénéficieraient-ils d’un avantage que les véhicules motorisés n’ont pas? Ces derniers qui n’occupent pourtant que 80% de l’espace public… et pour qui le code de la route a été taillé en oubliant un tantinet les autres usagers…

Parce que si l’on veut que la mobilité se reporte progressivement vers les modes doux, il faut bien leur donner un peu d’attractivité, d’autant plus lorsque cela ne gêne en rien les autres usagers!

Et à Limoges, donc…

Une dizaine de carrefours vont être équipés dans un premier temps, dans le but d’habituer les usagers et de montrer que ça fonctionne.

carte tourne a droite

En fonction des contraintes de visibilité et de circulation, tous les feux d’un carrefour équipé ne seront pas autorisés au « cédez-le-passage cycliste ».

Le dispositif pourra par la suite être généralisé sur un grand nombre de carrefours.

Que vous soyez cyclistes ou automobilistes, nous attendons vos retours d’expérience, ainsi que vos suggestions pour de nouveaux carrefours propices à cet aménagement.

Et pour faire un peu de pédagogie sur le sujet, voici une publication officielle du CEREMA (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement):

CEREMA_tourne_a_droite

CEREMA cédez le passage cycliste aux feux

 

 

Protégé : Compte rendu du Comité de pilotage (COPIL) n°2 du Schéma directeur Intercommunal des aménagements cyclables(SDIAC) du 7 avril 2017

vendredi 12 mai 2017

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Plan d’Actions pour les Mobilités Actives

dimanche 21 février 2016

Autrement appelé PAMA :

Vous trouverez des fiches conseils à télécharger gratuitement :

http://www.certu-catalogue.fr/catalog/product/view/id/1770/?___SID=U&link=4059

En espérant que cela donne des idées…

Demande de stationnement sécurisé à la gare

samedi 19 septembre 2015

Voici une proposition fort intéressante d’une de nos adhérentes :

Bonjour à tous,

Je circule à vélo dans Limoges mais je rencontre une difficulté : j’aimerais pouvoir laisser mon vélo à la gare de Limoges en toute sécurité. En effet, j’habite à 40km et je viens en TER tous les jours.

C’est compliqué de mettre le vélo dans le TER : certains trains ont 3 marches d’accès, d’autres n’ont pas d’espace vélo, dans ma gare d’arrivée, je dois emprunter des escaliers…). Je souhaite pouvoir le laisser à la gare le soir et le reprendre le matin. Les porte-vélos de la ville ne sont pas sécurisés. Mon vélo a déjà disparu une fois.

J’ai contacté la société Effia qui gère le parking voiture de la gare mais ils n’ont pas du tout l’intention de mettre ce service en place. « Ce n’est pas la politique de la maison. » m’a-t-on dit.

A ‘arrière de la gare, un tel dispositif a été installé mais il est réservé aux cheminots.

Qui serait, comme moi, intéressé par ce service ? Je vous propose de recenser les cyclistes concernés via ce petit sondage : http://doodle.com/poll/sgpzvcpmtkdgtyh9

Emilie