Posts Tagged ‘Comité de circulation et de sécurité dans les déplacements’

Compte rendu du comité consultatif de circulation du 27 mars

vendredi 29 mars 2013

Pas beaucoup de points concernant le vélos. voici quelques indications importantes:

6 problèmes de vitesses excessives ont été recensés. L’agglo procède alors à des mesures sur une semaine. Il faut noter une rue à 50 km/h où sur 3000 V/J, 180 roulent entre 60 et 70 km/h et 20 au delà. Lorsque je fais remarquer que ça fait quand même beaucoup, on me répond que c’est normal que les gens ne respectent pas les limitations.

En ce qui concerne les demandes de zone 30, on assiste à une levée de bouclier en expliquant que : « les zones 30 ça sert rien », « personne ne respecte le 30 à l’heure » ou « on va quand même pas mettre toute la ville à 30 ». Il reste donc du chemin à faire.

La demande  d’inversion de sens de la rue Montmailler est encore à l’étude elle sera abordée dans le prochain comité.

Compte rendu : comités consultatifs de circulation des 28 mars et 27 juin

dimanche 1 juillet 2012

Voici les points abordés dans les derniers comités consultatifs qui concernent les modes doux :

  1. Avenue Auriol : ajout de coussins ralentisseurs + réfections des bandes cyclables.
  2. Landouge : extension de la zone 30 vers la rue du Mas Billier et rue du Mas Loge.
  3. Rue des Fuchias : création d’un passage piéton surélevé devant la crèche.
  4. Place de la république : extension de la zone de rencontre en remplacement de la zone 30.
  5. Avenue du parc : création d’une zone de stationnement des trolley bus articulés + électrification de la zone. Cette modification va supprimer les places des stationnements à gauche sur la photo. Malheureusement les deux bandes cyclables vont aussi disparaitre. Suite à ma demande la zone de stationnement des bus sera cyclable si aucun bus n’est stationné. Mais du coté droit la bande sera remplacée par des ridicules et inutiles pictogrammes

Certes l’augmentation du trafic bus sur cet axe est une bonne chose, mais elle ne doit en aucun cas se faire au détriment du vélo qui est complémentaire du bus. Cet axe est d’ailleurs mis en avant par l’agglo dans le dépliant vélo cité. On voit ici l’absence de cohérence politique. On détruit un axe vélo qui avait été identifié comme majeur puisqu’il relie le centre ville au stade. Compte tenu de la loi sur l’air, est-il légal de supprimer un aménagement cyclable existant qui remplit parfaitement son rôle? Techniquement, il y a de la place de faire une voie de stationnement des bus et une piste cyclable de chaque coté mais pour cela il faut supprimer le stationnement à droite. Affaire à suivre.

Comité Consultatif 15 février 2011

mardi 22 février 2011

1 Demandes des places de livraisons

De manière générale la mairie ne donne satisfaction qu’à très peu de demandes de zone de livraison. Il ne faut absolument pas supprimer des places de stationnement. Seuls les restos du cœur ont obtenu 3 places de livraison pour leurs camions.

2 Demandes de places handicapées

Pour que la demande soit acceptée, il faut que la personne qui fait la demande soit capable de conduire, que la place puisse avoir la bonne largeur pour être sans danger, que le bâtiment desservi soit lui aussi accessible.

3 Rue Montmailler

3.1 Demande d’arrêt minute

Refusée.

3.2 Manque de visibilité au débouché la rue Leroux.

J’espère obtenir la suppression des 2 places de stationnement qui bloquent la visibilité. J’explique qu’on a mesuré les largeurs (stationnement gauche 1,9m ; la voie de circulation 2.7m, stationnement de droite 2m). Les voitures stationnées à gauche empiètent sur le trottoir et laisse moins de 3 m à la circulation.

Réponse du comité : Nos mesures ne sont pas justes car elles sont en désaccord avec les plans de la mairie. On ne supprime pas de place de stationnement. On va déplacer la poubelle qui bloque la visibilité que la voie. Le rétrécissement de la voie permet de ralentir les voitures.

Je demande alors une zone 30 pour limiter la vitesse de circulation dans cette rue très fréquentée par les piétons. On me répond que les automobilistes ne respectent pas les limitations et que ce n’est pas une zone 30 qui va faire baisser la vitesse.

3.3 Demande de place de livraison pour le conseil général.

Refusée.

Il faut remarquer que le bus sort de la rue Leroux pour s’engager sur la rue Montmailler. Il lui faut donc un zébra pour lui permette de tourner.

4 Passerelle Bénédictin

Les taxis demandent une complète modification du dépose minute de la gare pour éviter que les automobilistes ne stationnent sur les places des taxis.

La demande est refusée.

La voie taxi sur la passerelle est une voie de stationnement donc on ne peut pas y circuler à vélo.

5 Rue l’Hermitage

Problème de visibilité des enfants qui traversent la rue en sortant de l’école.

Pour supprimer le problème du passage piéton, la mairie supprime le passage piéton.

Mais pour ralentir les voitures cette fois, les trottoirs sont élargis.

6 Rue des Recollets

Problème de vitesse et de sécurité piétons.

La rue passe à 30 km/h pour être en cohérence avec les rues alentours.

7 intersection Rue René Pechieras et rue Brégère

Problème de vitesse.

Installation d’un « feux vert récompense ». Il s’agit d’un feu classique le jour, mais qui la nuit est toujours rouge sur l’ensemble du carrefour. Si une voiture arrive au feu à 50 km le feu passe au vert sans que la voiture ait besoin de s’arrêter. Si la voiture roule trop vite elle sera obligée de stopper au feu rouge.

Je demande donc ce qui a été prévu pour les vélos qui sont difficilement  détectables.

On me propose un bouton pour les cycles au feu.

8 Rénovation du Carrefour de Bellac

Le double sens cyclable sur trottoir du boulevard Vigenal franchit le carrefour en faisant traverser les vélos sur les passages piétons. A priori le schéma directeur propose de continuer le double sens cyclable en zone de partage avec les piétons devant le stade Beaublanc.

Saisissons le comité consultatif

mardi 25 janvier 2011

Ce comité est l’instance qui doit retenir notre attention à véli-vélo. En effet, elle examine, très sérieusement, absolument toutes les demandes émanant des habitants de Limoges. Elle fait une étude sur le terrain puis rend sa décision de refus ou d’acceptation. En fin de compte, c’est sans doute par ce biais, bien plus que par celui d’interminables réunions ne débouchant jamais sur des décisions fermes, que nous pourrions peut-être grignoter un peu de terrain cyclable.

A vos plumes donc : montez des petits dossiers tout simples sur la rue dans laquelle vous voudriez voir mettre en place un contre-sens, un sas ou une bande cyclable, envoyez-le à la mairie, en précisant que votre courrier est à l’attention du comité. Ce dernier se réunit tous les trois mois et l’association y est invitée. Elle pourra donc suivre de près les résultats découlant de vos demandes. Pour plus de sûreté, informez-en nous en préalable en postant un double de votre demande sur le site ou en l’envoyant à l’adresse courriel de véli-vélo qui la postera pour vous.

Je publie ci-dessous le premier dossier, histoire de vous rassurer en vous montrant que ce n’est pas bien compliqué.