Limoges le 22 septembre: le centre-ville sans voiture mais avec le sourire!

dimanche 23 septembre 2018 by

Les limougeauds ont pu apprécier un moment rare ce samedi 22 septembre: l’hyper-centre sans circulation automobile. C’est en effet une première qui a attiré beaucoup de monde dans les rues ainsi libérées. Et on le doit au Conseil Municipal des Enfants !

Le départ était donné à 11h de la place de la République pour une balade non motorisée d’une heure à travers le centre-ville. Vélos, rollers, trottinettes, piétons ont sillonné les rues, constatant qu’ils étaient beaucoup plus agiles que les voitures roulant au pas dans les quelques rues encore ouvertes à la circulation…

L’ambiance sonore était au ton des roulements et des sonnettes, mais c’est sous les sirènes des pompiers en grève que s’est déroulée l’arrivée!

Pompiers

Une fois notre stand installé et les estomacs comblés par les restaurateurs locaux, à nous la rue Jean Jaurès pour l’après-midi!

Entre atelier de réparation, prêt de vélos pour les enfants, circuit d’agilité, tours en vélo-cargo ou en remorque, et information des futurs cyclistes urbains, l’après-midi fut bien remplie.

Les enfants ont pu tester des modes de transport peu conventionnels, mais qu’on voit fleurir de plus en plus à Limoges.

Ils avaient le sourire aux lèvres et les parents étaient détendus de les voir naviguer librement en sécurité. Petits ou grands, piétons ou vélos, il y avait du monde dans la rue ce jour-là et la cohabitation était très bonne…

Puis la cloche de 18h a sonné la fin de la récré et les voitures ont repris possession des lieux: augmentation du niveau sonore, odeurs, vitesse, coups de klaxon agacés pour qu’on libère la place plus vite… Peu nombreuses et avec peu de personnes à bord mais occupant 80% de l’espace public…

6 m² au sol, 1,5 tonnes, 100 chevaux, pour transporter le plus souvent une seule personne… Est-ce vraiment le meilleur atout pour la ville? Est-ce dans l’intérêt du commerce de proximité?

Les enfants pensent que non. Et ils rêvent que les 7h de sérénité de ce samedi 22 septembre 2018 deviennent la norme de demain. Il serait heureux que leur sagesse inspire les adultes qui gèrent la cité…

Voir le reportage de 7ALimoges:

7ALimoges

https://www.7alimoges.tv/embed/4497/?title=1&

Forum de la mobilité sur le parc d’ESTER

mercredi 19 septembre 2018 by

Dans le cadre de la semaine de la mobilité, à l’initiative de la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du limousin, co-organisé avec ESTER Technopole et la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, se tenait ce mardi 18 septembre le Forum de la Mobilité à la coupole d’ESTER.

L’association Véli-Vélo y était invitée à présenter le vélo comme alternative aux déplacements automobiles pour les salariés de la technopole.

ESTER

Limoges Métropole nous ayant aimablement confiés quelques V’Lim, nous avons pu proposer des tours dans le parc technologique qui ont visiblement convaincu les utilisateurs de la pertinence du VAE sur le territoire de l’agglo.

Il est en effet grisant de gravir les côtes sans forcer plus que sur le plat… Un bon conseil: n’essayez jamais un bon vélo à assistance électrique, vous risqueriez de vouloir aller travailler avec !

Un bémol toutefois pour certains, habitant au Palais sur Vienne, qui ressentent un fort sentiment d’insécurité pour monter à Ester par la D29et l’avenue Benoit Frachon pourtant limitée à 50km/h….

 

Métropolitaine, le vélo à Limoges avance lentement mais avec de plus en plus de cyclistes!

dimanche 16 septembre 2018 by

Cette magnifique journée reflète l’évolution du vélo à Limoges. Après une première édition de la Métropolitaine contrariée par la météo mais avec un certain succès, la deuxième édition montre le développement de l’usage cycliste sur l’agglo, puisque l’on comptait 250 inscrits vendredi soir et plus de 50 nouvelles inscriptions ce matin !!!

Certes nous avons parcouru les 10kms en pratiquement une heure trente… Ce n’était pas le jour de la performance, mais plus celui de la découverte et de l’échange.

depard

Ce fut l’occasion de faire connaissance avec de nouveaux adeptes du vélo cargo, nouvellement adhérents à Véli-Vélo.

cargoPartout

Le caméraman de France 3 a d’ailleurs pu bénéficier du transport à l’arrière de mon vélo cargo pour réaliser ses interviews…

camera

Le circuit a permis de découvrir des aménagements cyclables de bonne qualité sur la voie de contournement nord, mais malheureusement isolés car difficiles d’accès. Heureusement, ce jour là, le service d’encadrement a parfaitement assuré la sécurité du cortège, nous autorisant exceptionnellement à griller quelques feux rouges et à emprunter quelques voies réservées aux autobus 😉

cortegeFeuxRouge

Nous avons échangé entre participants, sur les imperfections du réseau cyclable de l’agglo, comme l’accès peu pratique à cet itinéraire cyclable …

pasPiste

On comprend que certains doivent partir en croisade pour que nos conditions de circulation s’améliorent…

La diversité des participants montre qu’il n’est pas compliqué de se déplacer à vélo en milieu urbain, mais il faut un minimum d’aménagements pour renforcer le sentiment de sécurité des néo-pratiquants. Mais pour cela il faut de la volonté politique et quelques moyens.

cortège

Il y a quelques années, lorsque notre association réclamait des aménagements cyclables, on nous rétorquait qu’il n’y avait pas assez de cyclistes… Aujourd’hui les cyclistes sont là, alors il faut mettre les bouchées doubles pour combler le retard sur les aménagements !

 

Plan national vélo : symbole fort mais financement faible

vendredi 14 septembre 2018 by

Le Premier ministre a annoncé aujourd’hui, vendredi 14 septembre, le contenu du Plan Vélo. Le constat et les propositions sont tout à fait en phase avec la vision que nous défendons, portée également par notre fédération : la FUB.

Le vélo est enfin élevé au rang d’une solution majeure pour répondre aux problèmes d’engorgement urbain, d’impact sur l’environnement et de santé publique. De ce point de vue, nous ne pouvons que nous réjouir.

En revanche, le financement annoncé, à hauteur de 50 millions d’euros par an pendant 7 ans, reste dérisoire, tant le retard est grand et les enjeux importants.

A titre de comparaison, 50 millions d’euros, c’est ce que coute la réalisation de 10km d’autoroute ou de rocade urbaine. Ces dernières années, ces aménagements automobiles ont fleuri, sans qu’on se pose la question de leur coût, de leur nuisance ou de leur intérêt pour l’avenir.

Pourtant, doubler la part modale du vélo permettrait de générer 5 milliards d’euros par an d’économies de dépenses de santé, rien que ça… Et ce n’est pas le seul bénéfice!

Le ton étant donné, mais le financement limité, il appartiendra aux collectivités locales d’intensifier les efforts initiés pour le développement du vélo comme un moyen de transport à part entière. Notre association continuera localement à les y inciter par tous les moyens.

Pour plus de détails sur la teneur du plan et son décryptage, vous pouvez consulter les documents de la FUB:

Plan_vélo

Protégé : Compte-rendu de réunion du 11 septembre 2018

mercredi 12 septembre 2018 by

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :